Ëlsass life - La bonne poire

Publié le 5 Octobre 2016

ëlsass life par tolden - la bonne poire

ëlsass life par tolden - la bonne poire

Je n'ai jamais compris pourquoi certains clients m'appelaient en commençant leur phrase par "désolé de vous déranger". On ne peut pas dire qu'un client dérange à partir du moment où il va passer une commande. A moins que ce ne soit par simple politesse, car ils partent du principe que j'ai beaucoup de travail et ils s'excusent de m'interrompre. Ou bien c'est un peu hypocrite de leur part car au fond, ils aiment s'entendre dire qu'ils ne me dérangent pas parce que je leur suis totalement dévouée et disponible.Quant à la variante "je suis chiant, hein?", que peut-on y répondre ?Soit vous êtes franc et vous perdez un client, car, ne nous voilons pas la face, ça existe les clients chiants qui vous font perdre du temps parce qu'ils ne savant pas ce qu'ils veulent. Rien à voir avec le client qui se dit chiant simplement parce qu'il est pointilleux.Soit vous êtes diplomate, comme tout bon commercial et vous sortez votre plus beau "mais nannnn". A utiliser avec précaution car selon le ton que vous utilisez, le client risque de sentir une pointe d'ironie et de se vexer.Enfin, vous pouvez tester la troisième option qui consiste à ne pas répondre directement à cette fausse question et à passer tout de suite à un autre sujet.Comme disait un orateur, avec le temps vous verrez que vous vous forgerez une clientèle qui vous ressemble. En effet, l'entente et le dialogue sont plus faciles avec des personnes qui partagent vos valeurs.Bonne journée.Schmoutz.

Rédigé par TOLDEN

Publié dans #eülsass life

Repost 0
Commenter cet article